Namur

Le groupe cdH tient à remercier vivement les services de la Ville de Namur et le Collège pour la confection du budget ordinaire et extraordinaire 2020.

Le groupe cdH soutient les choix posés et décisions prises par la majorité qui permettent, dans un contexte difficile, de répondre aux besoins des Namurois et des Namuroises, de leur assurer des services publics de qualité : nous nous réjouissons particulièrement du soutien sans faille de la Ville au CPAS, par exemple, afin de garantir une offre de maisons de repos et de soins, des aides sociales légitimes, etc.

Le cdH salue également la volonté du Collège de trouver des marges pour financer des projets d'envergure qui assoient Namur dans son statut de capitale.

Ainsi, nous nous félicitons de la fin des travaux programmée, dès l'an prochain, concernant le Pavillon numérique en haut de la citadelle et de l'équipement du Nid (abréviation pour Namur intelligente et durable), lieu d'informations et de débats, laboratoire de la Ville de demain, à la pointe de la Confluence. Grâce à ces deux projets, Namur confirme son ambition de smart city et développe deux arguments de poids touristiques, qui devraient permettre de doper l'activité économique.

En matière de mobilité, le groupe cdH est particulièrement satisfait qu'un budget ait été dégagé pour la réalisation d'un plan trottoirs : c'est la première fois que Namur se dotera un tel plan et répondra ainsi à une préoccupation majeure de bien des citoyens et des citoyennes, tout en contribuant à améliorer et encourager les modes dits « doux » en matière de déplacements, face à l'urgence climatique. L'augmentation de la subvention à l'asbl Provélo devrait améliorer un autre mode de déplacement doux.

Le groupe cdH apprécie aussi que la mobilité et la sécurité fassent partie des priorités aux alentours des établissements scolaires, avec des travaux programmés autour des écoles d'Erpent, de Champion et de Malonne, ainsi qu'un plan « déplacements scolaires » pour l'école de Belle Vue.

En ce qui concerne le centre-Ville, le cdH souhaite que l'étude « livraison » aboutisse à des propositions afin de décongestionner le centre d'une partie au moins des camions. Une autre étude visant à redynamiser la rue Godefroid nous apparaît tout aussi importante pour l'attractivité du coeur de Ville, ainsi que la rénovation de la Galerie Werenne, la rénovation des fontaines à la place d'Armes et des Célestines, l'aménagement de la Halle al Chair, etc.

Dans un tout autre registre, le soutien à la pratique des sports notamment chez les plus jeunes reste une autre fonction essentielle pour une Ville qui entend promouvoir de bonnes habitudes en matière de santé et d'hygiène de vie, face à une « épidémie » d'obésité galopante, ainsi qu'un esprit de compétition saine et de convivialité : nous nous réjouissons donc qu'en 2020, l'éclairage des terrains de foot répondra au prescrit de l'Union belge de football, que Naninne aura ses vestiaires de foot et que la pratique du tennis sera aussi encouragée et facilitée grâce à la construction d'une bulle au-dessus des terrains de la Citadelle.

Enfin, le groupe cdH relève que le patrimoine qui façonne l'imaginaire collectif n'a pas non plus été oublié dans les villages: j'en veux pour preuve la transformation de la chapelle d'Hastimoulin en espace culturel et social dans un quartier moins favorisé en périphérie.